© Marie-France KALANTZIS

Precurseurs et emules

En 1991 c'était une idée audacieuse !

Une idée née de l'envie très forte d'élèves latinistes qui voulaient apprendre le grec.

Une idée, qui, sitôt que je l'ai exposée au chef d'établissement, puis au Conseil d'administration, a reçu une entière approbation.

Après...

il fallait la mettre en oeuvre et créer les outils qui n'existaient pas en tant que tels.

Une première édition - modeste - voit le jour en 1996 dans le réseau CNDP et la presse s'en fait l'écho : mars 1996 (Le Pays)

Très vite, des collègues intéressés ont pris contact avec moi et se sont lancés dans l'aventure : Geneviève Pouillard la première en 1996 puis Sylvie Pédroaréna en 1997.

L'ARELAB (Association des Professeurs de Langues anciennes de Besançon) s'est faite un précieux relais, ainsi que la CNARELA (Coordination Nationale des Associations de Langues Anciennes).

Et à chaque communication, des collègues sont conquis par le concept et l'adoptent. Mais demandent souvent un corpus de textes qui n'existe pas encore...

Et ce sera le futur gros chantier : cf la partie Outils (les "300 fiches")

L'expérimentation est donc née dans l'Académie de Besançon et a très vite reçu le soutien du Rectorat et de l'Inspection Pédagogique régionale en la personne d'André Dubail.

C'est lui qui a écrit l'avant-propos de la 1ère édition.

Puis Annie Donville a pris le relais (cf la vidéo d'accompagnement - page "Outils")

Plus tard, ce sera avec le soutien de Jean-Marie Bigeard et des contacts avec l'Inspection Générale que l'aventure se poursuivra.

Cette expérimentation a pu bénéficier du support de l'édition et de la diffusion dans le réseau CNDP-CRDP-CDDP devenu Scérén et aujourd'hui Canopé.

Les encouragements sont multiples : courriers, articles ...

Même notre grande helléniste, Jacqueline de Romilly

A partir de cette date et dans les années qui ont suivi, j'ai été sollicitée pour expliquer et présenter la méthode et mes travaux.

Tantôt sur l'invitation d'une ARELA, ou d'un CDDP tantôt inscrite dans une formation du PAF ou d'un IUFM, j'ai parcouru la France pour rencontrer des collègues et des IA-IPR (Inspecteurs Pédagogiques Régionaux) à :

  • Besançon (1996) : colloque international conclusion de Jean-Claude Carrière

  • Aix-en-Provence (1998)

  • Clermont-Ferrand (1999) : article de presse

  • Lyon (2001)

  • Amiens (2001)

  • Strasbourg (2004)

  • Périgueux (2006)

  • Sens (2006)

  • Avignon (2007)...

Des contacts sont établis avec nos voisins :

  • suisses : en particulier l'Institut d'Archéologie et d'Histoire Ancienne de l'Université de Lausanne, avec des communications dans le journal de l'Association de l'Antiquité Vivante "Pharos":

                       "Utriusque linguae periti" page 1

                        "Utriusque linguae periti" page 2

  • belges : notamment l'Université de Louvain